Croisière à Tahiti et Moorea (juil.-oct.)

Vous descendez de l’avion et vous y êtes : Tahiti ! Porte d’entrée sur la Polynésie française, l’île-capitale offre le plus vaste choix d’activités culturelles, de visites historiques et de sorties sportives.

A quelques heures seulement à la voile, Moorea, moins urbanisée et moins peuplée, lui fait concurrence en raison de son littoral plus sauvage et de ses panoramas grandioses.

A voir sur TAHITI

Le musée de Tahiti et de ses îles, les marae (lieux de cultes anciens), la maison de James Norman Hall (auteur du roman Les Révoltés de la Bounty), le jardin botanique Harrison-Smith…

Les énigmatiques grottes de Maraa, les jardins d’eau de Vaipehi, le Trou du souffleur, les Trois cascades légendaires de Faarumai, la Pointe Vénus, les Lavatubes (grottes naturelles creusées dans la lave volcanique), le plateau de Taravao…

La vague mythique de Teahupoo, les plages de surf de Papenoo…

A voir sur PAPEETE

Le marché municipal (fleurs, fruits, bijoux, artisanat, vêtements, paréos…), le musée Robert-Wan de la perle, la cathédrale catholique, le temple protestant de Paofai…

Les quais et le port de plaisance, les jardins intimes de l’Assemblée territoriale, le palais de la présidence du gouvernement polynésien, le parc de Bougainville, le parc de Paofai, le temple chinois…

En juillet, les fêtes traditionnelles du HEIVA (chant, danse, costumes, jeux du Pacifique).

Balayez les photos pour lire les légendes.

A voir sur MOOREA

Le point de vue depuis le Belvédère, les raies à caresser, les tikis (sculptures) sous-marins, le parc d’accrobranche, le delphinarium…

Le centre de sauvetage des tortues, les cascades d’Afareaitu, l’usine de jus de fruits Rotui et ses dégustations (jus tropicaux, rhum, vin d’ananas, liqueur de coco…), la plage de Toatea et son point de vue, les spectacles du Tiki village…

Les cultures maraîchères, fruitières et florales du lycée agricole, les eaux transparentes de Tiahura, la fabrication de paréos solaires…