Azyu Feel : le bijou peau-à-peau

Azyu Feel, c’est une marque de bijoux artisanaux, fabriqués à partir de graines et coquillages ramassés au gré de randonnées en forêt et de plongées sous-marines. Et bien sûr à partir des perles de culture, l’or noir du Pacifique.

Depuis plusieurs années, je vis en Polynésie, entre Tahiti, Fakarava, Bora-Bora… et les Marquises. Ou plutôt je vogue, grâce au catamaran Azyu.

Fascinée par les innombrables trésors d’une nature inventive, j’ai eu envie de les exposer. Sur ma peau et, aujourd’hui, sur la vôtre.

As you feel : comme tu le sens

Pourquoi cette appellation ?

Chaque jour, je tutoie la nature polynésienne : l’eau cristalline du lagon, les fleurs exubérantes partout, les crêtes abruptes des volcans éteints, les couchers de soleil incroyables… J’ai eu envie d’un peau-à-peau avec ces éléments. D’où l’idée de bijoux portés en talisman, à l’instar des tatouages marquisiens.

Contactez-moi pour que j’organise votre commande !

Coquillages : cônes et porcelaines

Les cônes pulicariusus sont blanc-crème piqués de points orange pâle.

Je les trouve le long d’un motu, c’est-à-dire un îlot inhabité au milieu du lagon. Sur ce motu, pas de cocotiers, seulement des conifères appelés « aito » en tahitien. D’où son nom, le motu aito, en face de l’île de Raiatea.

Les cônes hébraïques sont noirs et blancs.

Les porcelaines, j’en ai collecté plusieurs variétés : les porcelaines monnaie ou cauris utilisées jadis comme monnaie d’échange, les porcelaines obvelata, blanches également, les porcelaines tête de serpent, sur fond marron.

Celles que vendent les Polynésiennes sont toujours incroyablement brillantes. C’est parce qu’elles les ramassent vivantes sur le récif ; ensuite, elles les ensablent au moins un mois pour tuer le gastéropode. Moi, je n’ai pas le cœur de tuer les animaux. J’attends leur fin de vie.

TOUS LES MODÈLES DE COLLIERS

TOUS LES MODÈLES DE BRACELETS

Contactez-moi pour que j’organise votre commande !

Graines des Marquises

J’ai ramassé des caniques aux Marquises. Ce sont de grosses graines grises douces et très résistantes. Je les ai trouvées exactement à Anaho, au nord de l’île de Hiva Oa, dans des arbustes épineux.

TOUS LES MODÈLES DE BRACELETS

TOUS LES MODÈLES DE BOUCLES D’OREILLES

Magnifiques oursins crayons !

J’adore leurs aiguilles avec lesquelles on peut inventer des parures de reine ! J’aime ce rendu tribal et raffiné à la fois.

Il en existe des violets, des verts d’eau tirant sur le blanc, des verts kaki. Cela dépend des archipels, Tuamotu, Marquises ou Iles de la Société. Vivants, les oursins se logent dans les anfractuosités du platier.

Pêche aux oursins

Souvent, en fin d’après-midi, je nage de mon bateau jusqu’à la barrière de corail le long de laquelle se concentre une infinie variété de poissons, des colonies colorées de coraux et toujours un ou deux requins. J’ai de la chance quand, par hasard, je tombe sur un oursin crayon !

Enfin une moitié car l’animal s’est fait grignoter. Les aiguilles, bien plantées sur la carcasse, sont alors toutes belles, ni cassées, ni rayées. Je le fais sécher plusieurs semaines pour que les aiguilles se détachent. A ce stade, pas de panique, plus rien ne pique !

TOUS LES MODÈLES DE COLLIERS

Les perles noires : pépites oceaniques

Nées du lagon, les perles incarnent la beauté par excellence ; elles font la réputation de la Polynésie. On les dit noires, en réalité elles sont irisées de multiples couleurs : aubergine, grenat, rose, vert, bleu et même blanc écru !

Je les trouve directement dans les fermes perlières ou chez des revendeurs sur Tahiti.

C’est dans l’archipel des Gambier qu’elles sont les plus splendides. Certaines fermes invitent même à plonger soi-même pour choisir l’huître et donc la perle qu’elle renferme !

Un bijou vous tente ?

Voici la BOUTIQUE des COLLIERS, des BRACELETS et des BOUCLES D’OREILLES

Contactez-moi pour que j’organise votre commande !

Lire des articles sur la perliculture :

En savoir plus sur la culture des perles

Kamoka: l’incroyable ferme perlière des Tuamotu