Ca pêche ou quoi ?

Antigua1518 26 février 2017

Sarde à queue jaune, comestible !

Après nous être régalés de bonites et de daurades coryphènes, le produit de notre pêche est, depuis notre arrivée en Martinique, problématique. En cause, la ciguaterra, une grave maladie transmise par les poissons qui se sont repus de corail mort.

A éviter les poissons côtiers, proches de la barrière de corail (à l’exception des petits spécimens peu chargés en ciguatoxine) mais aussi les carnassiers qui, à force de croquer leurs congénères plus petits, accumulent la toxine. Seules les espèces pélagiques sont sans risque. Or, cela fait déjà trois fois que notre ligne est attaquée par un barracuda qui figure sur la liste rouge. Crocheter des poissons pour les manger, d’accord, mais pour les rejeter à l’eau, la gueule plus ou moins abîmée, non merci. A quand l’hameçon sélectif ? Découragée, j’ai fini par lorgner les étals des pêcheurs professionnels qui exposent marlin, thon, daurade, poisson-perroquet… Curieusement, on n’en a acheté qu’une fois. Fierté du pêcheur ou volonté d’amortir la boîte de rapalas, le moulinet de compet’, le croc, les centaines de mètres de ligne ?

Barbuda1680 05 mars 2017

Un barracuda qu’on relâche avec des gants tellement ses dents sont acérées.

 

La fin de la malédiction barracuda

Serait-ce la fin des sushis, des salades tahitiennes et des darnes agrémentés de pommes de terre sautées ? On espère que non ! Pour nous rasséréner, un sarde à queue jaune s’est accroché à notre ligne au départ d’Antigua, située au nord de la Guadeloupe. Pour fêter l’événement, il a été cuit au barbecue sur la très sauvage île de Barbuda. Puis, en route vers Saint-Barthélémy, une daurade coryphène de 80 cm a fait siffler la ligne de pêche. Cris de joie sur Balanec. Nous ferons au moins 4 repas avec : makis, carpaccio, filets panés… Rappelons que la chasse sous-marine est, pour ainsi dire, interdite sur quasiment tout le territoire antillais ; soit les ressources halieutiques sont réservées aux pêcheurs professionnels, soit elles sont protégées. Le fusil de chasse attend donc son heure dans la baille à mouillage.

Barbuda1685 05 mars 2017

Daurade coryphène à la belle robe jaune-verte

Barbuda1690 05 mars 2017

Découpage immédiat des filets.

Barbuda1543 27 février 2017

Sarde à queue jaune au barbecue.

 

 

 

 

3 réflexions sur “Ca pêche ou quoi ?

Réagissez ! Laissez-nous un commentaire !