La Barbade en fête !

img_8336

Independance Square à Bridgetown.

L’arrivée sur l’île de La Barbade, après la traversée de l’Atlantique, n’est pas un hasard. Depuis le départ de Londres (juillet 216), le pavillon Barbados 50 flotte sur tous les voiliers du rallye Cornell Sailing. Ceux-ci ont refait le voyage des premiers habitants de La Barbade, un long et douloureux périple que l’île s’est remémoré lors du jubilé de son indépendance, les 29 et 30 novembre 2016.

Amarrés au port du Careenage, en plein centre-ville de Bridgetown, nous renouons bruyamment avec la société ; pour cette première nuit (et toutes les autres qui suivront), les boules Quies sont de rigueur : la musique à fond et un prêcheur surexcité assurent l’ambiance jusqu’à 2 h du matin ! Un soir, n’en pouvant plus, je me hasarde dans les rues autour du Parlement. Là, des baraquements en bois, rassemblés sous forme d’îlots, font office de bars et de tables à dominos. Comme c’est peu éclairé, assourdissant et vraisemblablement réservé aux hommes, je rentre au bateau. Je trouve Coline installée dans un hamac sur le pont : pire que le vacarme, la chaleur écrasante des Antilles ! Il va falloir s’acclimater…

Au matin, la ville se dévoile sous plusieurs facettes. Broad Street, très chic, très Duty Free, aligne les joailliers et diamantiers. Swan Street n’est qu’une enfilade de magasins de fringues, de barbiers, d’ongleries. Nous arpentons le centre-ville à la recherche d’un restaurant : aucun ! sauf Burger King, Chefette ou KFC. Va pour le hamburger-frites ; après 15 jours de mer, on apprécie. Et puis c’est le plat local de l’Amérique…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Rencontre avec Prince Harry

Arrive le jour du 50eme anniversaire de l’indépendance de La Barbade. Depuis des mois, Bridgetown s’y prépare ; la population, les façades des monuments, les vitrines des boutiques… vivent en jaune et bleu, les couleurs nationales. J’assiste à un mégaconcert dans un stade de cricket, sous l’égide du Premier Ministre, du Prince Harry, représentant de la Couronne britannique, et de la chanteuse Rihanna, la big star née à La Barbade (dont je ne connaissais même pas l’existence). On découvre 50 ans de musique locale, des vieux crooners aux groupes plus branchés. C’est bon enfant, plutôt drôle et très dansant.

Des tortues à portée de main

Après deux jours de pluies tropicales dont notre ordinateur fera les frais (un hublot resté entrouvert), nous rejoignons Calysle Baie, toute proche, un mouillage paisible aux eaux limpides. Des tortues sortent leur petite tête curieuse de l’eau, alors nous enfilons masque et tuba pour les observer de très près. Moment magique où l’on se sent introduit dans ce « monde du silence ». Sur la plage, les filles s’amusent avec leurs copains-bateaux et il n’y a pas assez de paddles pour promener cette brochette de jeunesse !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

L’escale à La Barbade signe aussi la fin du rallye. Au Yacht Club, Jimmy Cornell remet à chaque enfant un diplôme d’argonaute, les félicitant pour cette Transat. Emu, il se souvient qu’en 1974, il a aussi atteint par la mer cette même île avec ses deux enfants et son épouse. Nous faisons nos adieux à la plupart des bateaux du rallye en espérant les recroiser bientôt.

Pour la petite histoire

img_8312Le drapeau de la Barbade porte un trident au milieu, symbole de Neptune, dieu des mers. Sa couleur noire rappelle l’héritage africain. La bande jaune renvoie aux plages de l’île encadrée par le ciel et la mer sous la forme de deux bandes bleues.

4 réflexions sur “La Barbade en fête !

  1. Tristan dit :

    Magnifique, merci pour ces belles photos et le récit de votre aventure.
    Ici nous nous apprêtons à partir en vacances pour les fêtes de Noël. Cette année nous allons à Groix et toute la famille Monnier nous rejoint.
    Nous aurons certainement nous aussi quelques pluies mais elles ne devraient pas être tropicales ;-).
    Je vous embrasse fort,
    Bises à toute la famille,
    Lionel

  2. Joel Tristan dit :

    Bonjour les navigateurs,

    Très chouette tes reportages Gaelle et bonne fête à toi. J’ai retrouvé dans ta description « l’ambiance « de la traversée. Bravo aux filles pour leur capacité d’adaptation Christiane et moi vous souhaitons joyeux Noel. Merry Chrismas et bon pudding

    Envoyé de mon iPhone

    >

  3. Gerard dit :

    Bonsoir Jean Marie Gaëlle et les deux poupées
    C’est toujours super de lire vos articles car on voyage avec vous
    J’imprime tous les articles et cela commence à faire un mega press-book
    Bonne continuation dans votre périple à travers le monde
    Je crois que vous êtes à Ste Lucie . Y passerez vous les fêtes de fin d’année ?
    À l’avance Joyeux Noel
    Bises
    Papa

  4. laurence dit :

    coucou la petite famille
    comment ça Gaëlle tu ne connais pas rihanna on aurait du te faire réviser les classiques de musique actuelle!!
    comme toujours super lecture superbes photos pour moi avec émotion erell avec sa pomme
    quelle belle aventure que vous vivez
    pour nous ça va les fêtes approche on y verra quentin pour simon départ mardi pour Singapour et nous à jersey après Noël
    on essaiera de vous appeler à Noël
    de gros bisous de nous 4

Réagissez ! Laissez-nous un commentaire !