Traversée de l’Atlantique : ça, c’est fait !

arrivee_barbadePartis de Sao Vicente (Cap-Vert) le 9 novembre, nous avons atterri à Bridgetown, sur l’île de La Barbade le 24 novembre, soit 2029 milles nautiques au compteur. Comment se déroule la vie sur un bateau de 13 mètres pendant 15 jours avec deux enfants ?

Le jour du départ, c’est 30 noeuds de vent et 3 mètres de houle qui nous attendent à la sortie de la baie de Mindelo. Les conditions sont réunies pour que je sois malade durant les 3 jours règlementaires. Heureusement, dès le 4e jour, en m’amarinant doucement, je me vois sortir de ce cauchemard.

 

Pop corn, pizza et gateaux

Petit à petit, les journées s’organisent autour des repas. On cuisine pour, d’abord, perdre le moins possible de vivres fraîches (fruits, légumes et oeufs), et bien sûr s’occuper, se faire plaisir. Jean-Marie se met à la boulange avec de délicieux pains croustillants, pétrissant une pizza au passage. Coline et Erell concoctent des cookies à la farine de gofio. Typique de La Gomera (Cap-Vert), le gofio est un mélange de farines toastées de sorte qu’il peut aussi s’utiliser sans cuisson. Il a un goût de noisette très agréable. Vu la rapidité ave laquelle les bananes murissent, le gâteau à la banane s’est imposé : Coline le réussit si bien qu’il est vite avalé. Pour les employer, on a fait un déjeuner Miam aux fruits, suivant la recette bien connue de France Guillain. Par deux fois, le mot Pop Corn a fait sauter les filles de joie presqu’aussi haut que les grains de maïs. En cas d’incendie dans un bateau au milieu de l’Océan, le mieux, c’est de composer le 16 ou le 18 ?! la question m’a traversé l’esprit… J’ai aussi tenté des yaourts sans y croire vraiment. Vu le roulis par moment, je pensais obtenir un bon lait caillé mais non, ça a bien marché.

 

Bienheureux à la pêche

Et puis, nous avons multiplié les recettes à base de poisson. Parce qu’à force d’essayer le leurre jaune, le petit rouge, le gros bleu, l’hameçon comme çi, le fil comme ça, Jean-Marie a trouvé le bon montage. Résultat : 7 prises ! bonites et daurades coryphènes. Et tant pis pour les très gros poissons que nous n’avons pas réussi à ramener à bord : ils se promènent avec un percing et une laisse mais, enfin, ils sont libres et vivants ! Le 1er jour, salade tahitienne de poisson cru mariné au citron avec concombre, carotte et lait de coco. Le 2e jour, sushis et makis artistiques modelés par Coline. Le 3e jour, poisson cuit avec des pommes de terre et des oignons. Le 4e jour, rillette de poisson à la moutarde… (tous les autres bateaux n’ont pas été si chanceux de sorte qu’en arrivant à La Barbade, Jean-Marie a fait un atelier “montage de ligne”).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lecture, écriture, dessin…

Les journées s’égrènent autour d’activités simples. Moi qui n’ai jamais pu lire une seule ligne en mer, j’ai dévoré trois livres. Ah ! ce sentiment de bonheur retrouvé ! La nuit, j’écoute aussi des livres audio. C’est ainsi que j’ai fait Le Tour du monde en 80 jours en compagnie de Philéas Fogg et de Passe-partout. Coline s’est consacré à l’écriture, racontant ses journées ou inventant des histoires. Erell a dessiné, dessiné, améliorant ses personnages.

Un bain au milieu de l’Atlantique, ça vous tente ? Equipées de leur gilet de sauvetage et de leur harnais, les filles ont fait trempette dans le vaste océan, tenues par Jean-Marie tout de même car le bateau filait ses 7 noeuds habituels. Surprise, l’eau est chaude !

img_8224

 

Et la nuit ?

A la tombée du jour, les quarts s’organisent. De 3 h au début, on les allonge à 5 h afin que chacun ait une “vraie” tranche de sommeil. Comme nous sommes partis avec la lune montante, nous profitons d’un ciel clair. C’est toujours un spectacle vibrant que d’observer la lune apparaître, orange d’abord, puis argentée. Certains soirs, elle joue à cache-cache avec des nuages paresseux. La nuit, la seule appréhension, ce sont les gros nuages noirs annonciateurs de grains violents. Nous n’en avons vécu qu’un seul pas très méchant. D’autres bateaux se sont fait régulièrement rincer par des pluies à couper au couteau.

A chaque bateau sa traversée

D’aucuns ont dû mettre le moteur des jours durant faute de vent quand nous n’avons consommé que quelques litres de gasoil. Certains ont vu leur pilote automatique les laisser tomber, barrant nuit et jour. Chez d’autres,le moteur est tombé en rade empêchant de recharger les batteries et donc de profiter des instruments électroniques de navigation. Sur Balanec, pas de casse, pas de blessé, pas de mauvaise surprise. Une traversée tranquille comme on en rêve !

La ligne d’arrivée est franchie : victoire !!

Le mot du capitaine

Un début de traversée chaotique avec une mer croisée de 3 mètres et des rafales à 40nds ; le bateau s’est très bien comporté grâce au régulateur d’allure qui nous a permis de faire des surfs jusqu’à 12nds. Un angle de vent apparent à 150°, la grand-voile avec 2 ris, le génois tangonné, nous avons fait des journées de 24h parcourant 170mn. Partis de Mindelo 6h après le gros de la troupe du rallye (26ème), nous avons remonté le peloton jour après jour pour arriver 12ème à la Barbade.  Voilà notre trace :

traversee-balanec

10 réflexions sur “Traversée de l’Atlantique : ça, c’est fait !

    • haroise dit :

      Nous sommes tres contents que tout se soit bien passe .Les petites cuisinieres pourront donner leurs recettes a mamie Jacotte.Bravo au pro de la pêche.Bon sejour a la Barbade.Grosses bises.

  1. Jeanne dit :

    Houahou ! Alors on vous tire notre chapeau parce que nous la traversée de l’Atlantique c’est pas notre truc. Mais vraiment, vous avez l’air d’être tellement HEUREUX qu’on a partagé ce moment avec beaucoup de plaisir.
    Tenez bon la barre, on vous embrasse !
    Les Dup’

  2. Rita ramos dit :

    Excellent on est très contents de votre reausite ça fait rêver ..et Uryann est tout content de voir Erell avec ça nouvel coupe de cheveux..elles ont l’air bien heureux..continuez à nous envoyé des nouvelles et viva Lo gofio!!!!!…besitos…

  3. laurence dit :

    coucou la petite famille
    quelle traverséee ouf sans accidents
    quel plaisir de vous lire et de belles photos surtout de mes 2 cocottes
    profitez bien on pense bien fort à vous
    ici tout va bien simon part le 22 décembre jusqu’à début février direction singapour en passant par shangaii le moyen orient(dubaii) entre autres
    quentin vient à noel après le salon nautique de paris
    nous jersey entre les fetes
    on vous embrasse bien fort tous les 4
    laurence et jean yves

  4. revolutionsolaire dit :

    Félicitations pour cette première grande traversée brillamment réussie! Quand on voit les petites galères qu’ont pu connaître vos amis du rallye, on regrette de ne pas avoir également priés pour eux!!! . Profitez bien de la Barbade, qui semble paradisiaque, et continuez à nous envoyer de belles photos qui ravissent les copines restées à terre….
    Mille bisous!!! Sylvain, Fred, Marie et Kim.

  5. Lionel TRistan dit :

    Salut les cousins, j’adore le petit récit, vous vivez une aventure vraiment extraordinaire. Je ne pense pas que l’on puisse imaginer ce qu’est vraiment une traversée de l’Atlantique tant qu’on ne l’a pas vécue, c’est chose faite pour vous et je vous envie :-). Félicitations au grand pêcheur pour les lignes. Profitez bien de votre escale à terre ! On vous embrasse bien fort. La famille TRISTAN MONNIER ! Bisous!

  6. verena dit :

    un coucou d’Elouann!

    bravo bravo bravo continuez a bien profiter de ce merveilleux voyage…
    et que votre bonne étoile continue de vous faire vivre de bonnes surprises! et vous permets tous ces beaux sourires (partagées sur les photos!)

    et bravo pour la pêche! miam…

    ca y est la classe Diwan a affiché la map monde, et votre tracée…
    on vous suit!!!
    bisous a tous!

    Véréna Morgan Elouann Tywen et Yonni

  7. pierrick dit :

    « Coline et Erell concoctent des cookies à la farine de gofio. Typique de La Gomera (Cap-Vert), » La Goméra aurait elle dérivée ? 😉

Réagissez ! Laissez-nous un commentaire !